prolongement de la ligne 4
visite virtuelle

carte des travaux

Les travaux de la Porte d'Orléans Les travaux autour de la Mairie de Montrouge Les travaux à Montrouge autour de la Place du Général Leclerc Les travaux à Montouge autour de la Place du 8 mai 1945
26/12/2012
Le premier train-test

C’est un convoi d’étrange apparence qui a emprunté le kilomètre et demi de voies du prolongement de la ligne 4, la nuit du 14 au 15 novembre dernier, afin de contrôler que rien n’entravera le passage des futurs trains de voyageurs…

Il est sorti des ateliers de la Villette en pleine nuit, après le service,  et a traversé Paris jusqu’à la porte d’Orléans… Qui ? Le « train-maquette ».  Constitué de deux TMA (Tracteurs à marche autonome), -sortes de locomotives fonctionnant sur batterie-  et d’un wagon plateforme, le convoi a parcouru à petite vitesse l’ensemble du parcours du prolongement.
L’objectif : vérifier qu’il n’y aura aucun point de contact possible entre les futurs trains et tous les éléments de signalétique et d’équipement qui sont installés de part et d’autre des voies et spécialement dans les zones les plus étroites.

En effet, le « train maquette »,  grâce à ses arceaux équipés de contreplaqués très fins occupe le volume exact d’un wagon et reproduit son comportement en mouvement, y compris dans les courbes. A chaque frottement d’obstacles, des photos sont prises, ce qui permet de procéder aux ré-ajustements nécessaires.


Désormais, la voie est  libre. Prochain rendez-vous : le passage d’un « vrai » train, mais encore sans voyageur, en janvier 2013, pour tester le comportement d’une rame sur la nouvelle voie.