prolongement de la ligne 4
visite virtuelle

carte des travaux

Les travaux de la Porte d'Orléans Les travaux autour de la Mairie de Montrouge Les travaux à Montrouge autour de la Place du Général Leclerc Les travaux à Montouge autour de la Place du 8 mai 1945
28/1/2013
Arrêt de trafic

Des arrêts de trafic vont avoir lieu sur la ligne 4 entre la station Montparnasse et la station Porte d'Orléans :
Le jeudi 31 janvier, à partir de 22h00, afin de procéder aux travaux et tests liés à la mise en service de l'alimentation traction. Le service reprendra le lendemain matin à l'horaire habituel.
Le samedi 9, dimanche 10 et lundi 11 mars, arrêt d'exploitation nécessaire aux travaux et tests préalables à la marche à blanc.
Mardi 12 mars commence la marche à blanc, c'est une période durant laquelle le terminus voyageurs est conservé à Porte d'Orléans mais les trains font le parcours complet jusqu'à Mairie de Montrouge.
Pour ces deux opérations, des bus de remplacement sont mis en place entre Porte d'Orléans et Denfert-Rochereau ainsi qu'une information voyageurs associée.

23/1/2013
Le réseau électrique se prépare pour le jour J


Après le passage du train-gabarit en novembre dernier, et en attendant celui de la première rame de métro MP89 (vide), le 25 janvier, c’est la période des ultimes tests électriques indispensables pour s’assurer que la « marche à blanc », de mars prochain se déroulera sans anicroche.

Chaque ligne de métro est en effet découpée en sections et sous-sections pour son système d’alimentation électrique.
 Dans la nuit du 31 janvier au 1er février prochain, il s’agira de mettre sous tension les deux portions de voies qui sont concernées par le tracé du prolongement de la ligne 4 et qui vont de Porte d’Orléans au square du Serment de Koufra. Différentes mises en service de nouveaux matériels et appareils électriques (rupteurs et sectionneurs) ainsi que des contrôles de tension et de raccordement vont nécessiter la présence d’une quinzaine d’agents et vont occasionner des coupures d’électricité.

Ainsi, le tronçon entre Montparnasse et la Porte d’Orléans (dans les deux sens), sera fermé à partir de 22 heures le 31 janvier.  Des bus de remplacement “Bus M4“ seront à votre disposition entre les stations Porte d’Orléans et Denfert-Rochereau, aux mêmes horaires que le métro. La ligne 4 fonctionnera normalement entre Porte de Clignancourt et Montparnasse.
Le trafic reprendra normalement le 1er février.

Vos itinéraires bis :

De Porte d’Orléans à Montparnasse :

• Vous pouvez prendre la ligne 3 du tramway direction Pont du Garigliano jusqu’à Porte de Versailles, puis la ligne 12 du métro en direction de Porte de la Chapelle.
ou bien
• Vous pouvez prendre le bus de remplacement jusqu’à Denfert-Rochereau puis la ligne 6 du métro en direction d’Étoile.

De Denfert-Rochereau à Porte d’Orléans :
• Vous pouvez prendre la ligne B du RER en direction de Robinson–St-Rémy-lès-Chevreuses jusqu’à Cité Universitaire puis la ligne 3 du tramway en direction Pont du Garigliano.

Article élaboré avec la collaboration de Jean-Marc Bauer

8/12/2012
Un acenseur à la station Mairie de Montrouge

Suite à la démolition de la partie arrière de l'immeuble situé au 47 avenue de la République à Montrouge, les travaux de gros oeuvre de l'ascenseur ont été immédiatement engagés se sont terminés fin novembre.

La mise en service de cet ascenseur interviendra quelques mois après l'ouverture de la station.

24/11/2012
Sortie Place Emile Cresp

La construction de la sortie secondaire Place Emile Cresp se déroule en plusieurs phases, permettant ainsi de toujours garder en surface une voie de circulation pour les automobilistes ; les travaux de terrassement ont débutés à ciel ouvert.
Cette sortie sera mise en service à l'automne 2013.

15/9/2012
Tout reprend sa place à l'extérieur

Côté Porte d'Orléans, le dernier puits d'accès ouvert, situé rue Paul Appell, a été fermé au mois d'août dernier. Ce puits servait à réceptionner les éléments de voie ferrée ainsi que le ballast. L'emprise sera rendue à la ville de Paris prochainement.

22/6/2012
Ca bouge sous le tunnel !


Voies, signalisation, petit et gros équipement, locaux techniques : jusqu’à l’automne, le tunnel entre la Porte d’Orléans et la station Mairie de Montrouge est en proie à une grande animation… Une quarantaine de personnes, pilotées par une douzaine d’entreprises différentes, sont à pied d’œuvre sur l’ensemble du chantier.

Sur la bonne voie
Après le placement, sur l’ensemble du tracé (1,4 km de tunnel, donc 2,8 km pour les deux voies), de 250 tonnes de ballast, la pose de 3250 traverses en béton, la mise en place de 1700 tonnes de rails et de neuf appareils de voies (aiguillages), il fallait encore installer les pistes et les barres de guidage. Celles-ci, placées de part et d’autres des rails, servent à la fois à acheminer le courant de traction de 750 volts aux motrices et à diriger la rame grâce à des roues installées sur les bogies. Ce sera chose faite fin juillet.

Bien branché
Restera encore à finaliser les installations  de la signalisation ferroviaire, l’éclairage du tunnel et alimentations électriques des divers ouvrages annexes (ventilations, épuisement ..etc ), les équipements nécessaires à l’énergie de traction et à disposer et raccorder les équipements de sécurité comme, des « généphones » téléphones à l’usage des pompiers,  les cheminements d’évacuation, la main courante, etc. Tous ces travaux nécessitent d’étonnantes longueurs de câbles : 40 kilomètres pour la signalisation ferroviaire, 65 pour l’électricité et encore plus de 60 pour les « courants faibles », utilisables pour tous les équipements informatiques et téléphonique, par exemple.

De l’aération


Tout juste installés également, d’autres équipements plutôt imposants prennent de la place dans l’ombre du tunnel : les ouvrages de ventilation. Deux groupes de deux ventilateurs ont été acheminés et installés, un sous le square du Serment de Koufra, à la Porte d’Orléans, et l’autre dans le square de la République, proche de l’avenue Verdier sur la commune de Montrouge.

Ces grosses machines d’environ deux mètres de diamètres sont chargées d’assurer une ventilation de confort et bien sûr de désenfumer le tunnel en cas d’incendie. En fonction extraction, chaque ventilateur parvient à brasser 60 m3 d’air par seconde (et même 75 m3 à Verdier) et en insufflation, à réinjecter dans le tunnel 36 m3 (45 à Verdier) d’air frais par seconde ! Les premiers essais de mise en marche seront réalisés cet été.

Aire de maintenance
Enfin, tout au bout du tunnel côté Montrouge, à l’extrémité de la zone de garage des trains et de sa voie sur pilotis, le centre de dépannage des trains est également en cours d’aménagement. On y installe les locaux techniques dédiés au personnel et au rangement de l’outillage et des pièces détachées.

Article écrit avec la collaboration de Jean-Marc Bauer, OPC (Ordonnancement, Pilotage et Coordination) sur le prolongement de la ligne 4 à la RATP.

20/1/2012
Dernière équipe Razel

La dernière équipe Razel a quitté récemment le chantier du prolongement, le gros oeuvre étant terminé.
Maintenant, interviennent les équipes du second oeuvre : la voie, la base tension (électricité), les fluides, la signalisation ferroviaire et l'aménagement des ouvrages annexes. Au total, 80 ouvriers travaillent actuellement sur les différents sites.

30/11/2011
Station Porte d'Orléans : La métamorphose

Nouvel accès, salle des voyageurs, couloirs et quais rénovés : la station Porte d’Orléans est en pleine mutation ! Sous les effets conjugués du prolongement de la ligne 4 et du programme « Renouveau du Métro », de nombreuses améliorations sont prévues pour les voyageurs, à l’horizon 2012 et 2013, sur les 2500 m2 que couvre la station.

Un accès supplémentaire
Prévu dans le cadre des travaux du prolongement de la ligne 4, un nouvel accès débouchera côté pair et impair de  l’avenue du général Leclerc . Les travaux de voirie ont déjà commencé et, au 1er semestre 2014, les voyageurs pourront bénéficier de deux ascenseurs qui relieront le niveau voirie avec chacun des quais.

Une station entièrement rénovée
Comme 272 autres stations, la station Porte d’Orléans va bénéficier du programme « Renouveau du Métro » financé par la RATP. Depuis juin dernier, les entreprises se relaient pour la rendre plus moderne, plus agréable et plus fonctionnelle.
Au menu :
- la réorganisation de la salle des billets : installation d’automates automatiques de vente en plus de l’agent de station ; l’ensemble de l’espace va être remodelé de manière à améliorer les flux de voyageurs et trois commerces vont être installés en périphérie de la salle ;
- des travaux de rafraîchissement des murs, sols et plafonds : nouvelle peinture, remplacement du carrelage biseauté blanc avec une frise en céramique de coloris marron, asphalte ;
- le camouflage des « fluides », c’est-à-dire : la plomberie ou les câbles électriques qui chemineront dans des tranchées au sol, par les tunnels ou dans des chemins de câbles adaptés à la forme des couloirs ;
- un éclairage plus lumineux, qui renforcera le sentiment de confort et de sécurité ;
- une signalétique plus lisible et mieux pensée, à la fois pour bien baliser le trajet du voyageur, le renseigner sur les monuments, les centres d’intérêt et services en surface, et pour indiquer de la façon la plus efficace possible les évacuations vers la sortie en cas de danger ;
- enfin, les nouveaux sièges arrondis à la découpe en forme de sourire de l’agence de design A Kiko contribueront à améliorer l’accueil sur les quais.

 Un gros chantier, sans gêne majeure pour les voyageurs
Pour le projet « Renouveau du Métro », entre juin 2011 et le 1er semestre 2013, date de fin des travaux, la station ne sera jamais fermée aux voyageurs. Il fallait donc planifier le projet en plusieurs phases pour permettre aux entreprises de réaliser les travaux de jour et de mener à bien leur travail de rénovation.
• La phase 1 portait sur plus de 1000 m2 et concernait le grand couloir qui part du quai arrivée et dessert la salle de distribution et la gare routière. Elle s’est déroulée pendant l’été 2011 et est maintenant achevée.
• La phase 2 est en cours depuis le 4 octobre. Elle s’attache, sur 600 m2, à rénover les couloirs qui mènent à la gare routière avenue Reyer, ainsi que celui qui va de la salle de distribution à la Poste. Le chantier sera achevé à la mi décembre 2011.
• La phase 3 va s’attaquer, du 6 février au 13 juin 2012, à la salle de distribution des billets, avec un guichet, de nouveaux appareils de validation des tickets, du carrelage au sol, l’installation d’écrans plats d’information voyageurs indiquant les horaires de bus et du tramway ainsi que deux nouveaux commerces.
• Une quatrième phase enfin, sur 900 m2, se fera uniquement de nuit, entre 1h30 et 5 heures du matin. Elle concerne une partie des quais, la salle des billets et un couloir que l’on ne peut fermer. Elle sera réalisée à partir de l’été 2012. L’autre partie des quais ne pourra être rénovée que lorsque la station Mairie de Montrouge sera mise en service.

La rénovation de la Porte d’Orléans en chiffres
- Environ 1 960m2 de carrelage 7,5x15 blanc biseauté type métro soit environ 172 500 carreaux.
- 1,2 kilomètres de frises, plinthes et liserés de caniveau.
- Environ 20 km de câbles
- Plus d’1 km d'éclairages ou de bandeaux lumineux.
- Environ 300 plaques émaillées pour la signalétique voyageurs.

Article réalisé avec le concours d’Antoinette Morel, Chef de Projet Opérationnelle, pour l’opération Porte d’Orléans et de John Tuil Responsable Logistique, du Département des Espaces et du Patrimoine.

 

2/11/2011
Travaux à Porte d'Orléans

Les travaux de rénovation dans la station Porte d'Orléans ont commencé depuis le 22 juin 2011. Dans la salle des billets, des accès, des couloirs et sur les quais, le carrelage sera remplacé, la signalétique répondant aux nouvelles normes sera installée ainsi que des nouveaux éclairages. Fin des travaux : 31 décembre 2012.

A l'extérieur, depuis le 1er juillet 2011, des travaux de voirie ont débuté avenue du Général Leclerc (côté impair face aux numéros 121, 123, 125 et côté pair face aux numéros 130, 132, 134) pour préparer la création ultérieure de deux accès supplémentaires. Fin de travaux : 30 décembre 2013.

Ces travaux sont financés par la RATP.

19/10/2011
Au coeur de la future station Mairie de Montrouge !

Les travaux de gros oeuvre souterrains sont désormais terminés et la nouvelle station, abritant plus de 4000 m2 de plancher, prend tournure.
Encore "bruts de décoffrage", les volumes sont dessinés, les escaliers construits, les 90 mètres de quais et de voies en place.

Au tour désormais des équipes de second oeuvre de cloisonner, poser les revêtements des sols et des parois, installer l'électricité et  la signalétique, les équipements de vente de billets et tous les équipements à usage du public :distributeurs de billets, ascenseurs et escaliers mécaniques.

Voyage en images dans ces nouveaux espaces, grâce aux photos de René Sultra prises courant octobre.


Nous surplombons la place Emile Cresp.
Au fond : l'accès principal de la station, avec à gauche, dans la verdure, un puits d'aération.
Sous terre, la station est bien plus étendue que l'emprise. Le volume des quais s'étire en fait, dans l'axe de l'avenue de la République, entre les places de la Libération et du général Leclerc.

Point de vue sur trois des quatre niveaux que comprend la station. En haut, dans la lumière : Le parvis de l'église St Jacques le Majeur. Les échafaudages sont posés sur le niveau -1 qui correspond à la salle des billets. Au -2, il s'agit du niveau intermédiaire qui permet d'accéder  vers chacun des quais, via une dernière volée d'escalier.

Fin 2012, environ 4700 personnes par jour fréquenteront ces quais ! A gauche, le quai en direction de Paris et en face celui qui ira plus tard à Bagneux. Au fond, à gauche et à droite on distingue les deux couloirs qui communiquent avec l'accès de la place Leclerc.

Invisible des voyageurs car interdit au public, voici le poste électrique de la station situé au niveau -3, comme les quais. Au sol, les plots vont supporter les transformateurs et les armoires électriques. Les caniveaux qui les séparent sont destinés à accueillir les câbles électriques.

Nous sommes ici au pied du couloir qui remonte vers l'accès de la place du général Leclerc. Remarquez, à gauche de l'escalier emprunté par l'ouvrier, l'emplacement d'un futur escalier mécanique (il y en aura neuf en tout dans la station).

Nous voici ressortis à l’endroit de l'accès secondaire, place du Général Leclerc. Le plan incliné au premier plan est le futur escalier qui débouchera sur la place, face au 57 bis avenue de la République.  Au centre, le monument aux morts déplacé provisoirement place des Etats-Unis, reprendra sa place.

 

29/8/2011
Pas de vacances pour les travaux

Ne pensez pas que le chantier du prolongement de la ligne 4 s'est arrêté pendant les deux mois d'été... Que d'avancées en souterrain !
Des travaux ont été effectués dans la boucle de retournement à la Porte d'Orléans : pose de voies permettant la jonction entre les voies existantes et le prolongement, ainsi que la mise en place du nouveau réseau électrique et signalétique.
A Montrouge aussi les travaux avancent à grands pas. Les escaliers de l'accès principal prennent forme, les quais de la station sont réalisés et vous pouvez voir apparaître, sur la place du Général Leclerc, les trémies de l'accès secondaire.
A suivre...

28/6/2011
L'ascenseur de la station Mairie de Montrouge

Les travaux de réalisation de l'ascenseur de Mairie de Montrouge, viennent de débuter.
Chaque niveau se verra attribuer un ascenseur indépendant, permettant ainsi la liaison entre chaque étage.

 

10/6/2011
Eté 2011 : calme au-dessus...

Cet été, il n'y aura pas de perturbation particulière pour les commerçants dans les avenues de Montrouge. En effet, tous les travaux se dérouleront à l'intérieur des emprises de chantier.
Une exception : le poste de redressement situé au 69 avenue de la république où une emprise sera installée sur trottoir, permettant cependant le passage des piétons.

31/5/2011
Du nouveau Square du Serment de Koufra

Depuis la fin du gros oeuvre et le départ de la grue les 14 et 15 avril, le square du Serment de Koufra semble étonnamment calme...
Qu'on ne s'y trompe pas, car trois entreprises sont déjà à pied d'oeuvre pour installer l'électricité, poser les voies et aménager la station et le tunnel.

 

16/5/2011
Le tunnel sur de bonnes voies

Depuis le 14 février 2011, deux équipes de douze personnes se relaient pour mettre en place les voies du tunnel entre Porte d’Orléans et Mairie de Montrouge. Ce sont des travaux de grande importance, par la longueur du tracé (1,4 km de tunnel, donc 2,8 km pour les deux voies), la masse des matériaux concernés, mais aussi par les enjeux : la pose des voies conditionne une part de la sécurité ferroviaire ainsi que le confort des voyageurs.

Les voies de la ligne 4 sont des voies à pneus. Elles sont composées de traverses (en bois et en béton) qui supportent les deux rails, eux mêmes équipés de pistes métalliques où roulent les pneus et de barres de guidage servant également d’alimentation électrique. A cet équipement « de base » s’ajoutent encore les différents appareils de voies qui jalonnent la ligne : les aiguillages, simples ou croisés.

Chaque rail de 18 mètres pèse 936 kg, une traverse de bois 110 kg, une traverse de béton 300 kg et une communication croisée (aiguillage) environ 100 tonnes, sans compter les milliers de tonnes utilisées pour le ballast et le béton ! Les manipulations nécessitent donc l’usage de pelles mécaniques, qui, comme les matériaux, sont transportés en camion, par convoi exceptionnel, puis descendus sur le chantier grâce à une grue dans le puits de 20 mètres sur 6, situé à la Porte d’Orléans.

Les travaux consistent tout d’abord à mettre en place la base des voies : soit une sous-couche de ballast (cailloux), sur les endroits de la ligne qui seront ultérieurement modifiés à l’occasion du prolongement de la ligne vers Bagneux, soit des assises en béton, partout ailleurs.

Sur les tronçons recouverts de ballast, une fois les traverses posées et les rails raccordées par procédé aluminothermique (soudures des rails entre eux par fusion du métal), le nivellement se fait par bourrage du ballast sous les traverses. Sur les autres tronçons, la voie est calée en hauteur au millimètre avant de couler le béton. Dans tous les cas, la précision est essentielle pour garantir le tracé et le profil de la voie et que les voyageurs ne soient pas gênés par l’inclinaison subie par le train (il peut y avoir jusqu’à  16 cm de différence entre la file haute et la file basse) dans les deux courbes du tunnel.

Puis, quand l’ensemble du tracé est posé, il s’agit encore d’installer les pistes ainsi que les barres de guidage : le programme est donc chargé jusqu’à juin 2012.

(Article réalisé avec la collaboration de François Cossin, Responsable des travaux au Département de l'ingénierie, Ouvrages et Infrastructures du Transport de la RATP)

4/5/2011
Le temps du « second œuvre »

Adieu le « gros œuvre », bonjour le « second œuvre » ! 
Depuis février 2011, date de la fin de la construction du tunnel, les travaux de la ligne 4 ont changé de nature. Les infrastructures (murs, voûtes, éléments porteurs et dalles) sont en place. Il s’agit maintenant d’aménager ce « contenant » afin de le rendre opérationnel et agréable à vivre, pour les clients comme pour les employés qui vont y travailler.

Voici donc venu le temps de poser les voies, d’installer les locaux techniques et publics, d’aménager la station et tous ses équipements : ascenseurs, escaliers mécaniques, guichets, appareils de monétique, etc.


Si le « gros » œuvre représentait en effet des opérations très lourdes, nécessitant des machines et des outils souvent impressionnants et le déplacement d’énormes quantités de matériaux, le second œuvre, compte tenu de l’ampleur du chantier n’est pas si « léger » que cela. Les équipements à installer sont parfois monumentaux : escaliers mécaniques, transformateurs, ventilateurs de désenfumage... De nombreux corps de métiers (plus d'une vingtaine) vont devoir se succéder pour mener à bien des travaux d’une très grande diversité : maçonneries, métallerie, vitrerie, mais aussi tout ce qui concerne les réseaux d’eau, d’électricité (basse et haute tension), d’informatique, de vidéo, sans oublier les systèmes d’alarmes, de sécurité, de signalisation ferroviaire et de signalétique en direction du grand public.

Un véritable ballet d’intervenants qu’il va falloir orchestrer afin de tenir les délais. Cette fonction de coordination, dirigée par l’OPC (Organisation Planification et Coordination), est assurée par Xelis, filiale d'ingénierie de la RATP et déjà responsable du chantier de génie civil.

En surface, cette nouvelle étape de travaux se signale par le démontage des grues et des grandes trémies de stockage des déblais, par un trafic moins soutenu de camions (il n’y a plus de déblaiement, mais il reste les livraisons de matériaux) et des nuisances sonores diminuées, car le bruit est désormais émis dans des volumes fermés.

 Les grandes étapes des travaux de second œuvre, sur lesquelles nous reviendrons régulièrement, sont les suivantes :
- février 2011- 2012 : Aménagement du tunnel et des ouvrages en ligne
- rentrée 2011 : Aménagement de la station Mairie de Montrouge
- rentrée 2012 : Aménagements extérieurs.

1/12/2010
Un tunnel de porte d'Orléans à la place du 8 mai 45 à Montrouge

Après avoir franchi le périphérique en février dernier, le tunnel d'une longueur de 700 mètres, a été entièrement réalisé depuis l'emprise implantée au sein du square du Serment de Koufra. Il vient de rejoindre le chantier de la nouvelle station Mairie de Montrouge, dont la voûte supérieure est en cours de réalisation.
Sur Montrouge, le tunnel d'arrière gare de 700 mètres également, destiné aux manoeuvres de terminus, au garage des rames et de leur maintenance est achevé, ainsi que les divers ouvrages techniques qui le jalonnent.

25/5/2009
Les travaux à Montrouge autour de la Place du Général Leclerc

 

Le creusement du tunnel d’arrière-station est maintenant terminé.

Le puits situé Square de la République est maintenu comme accès pour l’équipement du tunnel. Il sera ensuite réaménagé en ouvrage de ventilation. Impasse de l’Église, le poste d’alimentation électrique est terminé. Reste à l’aménager. Le courant alternatif EDF y sera transformé en courant continu permettant de faire fonctionner le métro.

25/5/2009
Les travaux autour de la Mairie de Montrouge

 

Sur l’ensemble du tracé, le creusement du tunnel est maintenant terminé. Les travaux de voie et d’équipement ont débutés (second œuvre) : ils nécessitent de laisser en place les emprises de chantier en surface afin de conserver des accès au tunnel. 

La réalisation de la station Mairie de Montrouge avance. La structure accueillant les services aux voyageurs et les locaux technique est réalisée. Côté quai, le creusement de la voûte est terminé. Entre la Mairie et la place du Général Leclerc, les travaux de ses trois accès continuent. Les principales emprises se situent sur le parvis de l’église Saint-Jacques, place Émile Cresp et place du Général Leclerc.

25/5/2009
Les travaux de la Porte d'Orléans

 

• À Porte d’Orléans, le raccordement du tunnel du prolongement au tunnel existant est maintenant réalisé.
Les principales emprises de chantier de la Place du 25 aôut 1944 ont été rendues à la ville de Paris, qui va procéder à la remise en état de la chaussée et au réaménagement de la place.

• Square du Serment de Koufra, l’emprise chantier reste en place jusqu’à la fin des travaux.Elle comprend la base vie des équipes de chantier du secteur de la POrte d’Orléans.

• L’emprise chantier située à l’angle des avenues Paul Appell et de la Porte d’Orléans est également maintenue comme puits d’acheminement des rails et pour l’équipement du tunnel.
 

<< page précédente | Accueil | page suivante>>