prolongement de la ligne 4
visite virtuelle

carte des travaux

Les travaux de la Porte d'Orléans Les travaux autour de la Mairie de Montrouge Les travaux à Montrouge autour de la Place du Général Leclerc Les travaux à Montouge autour de la Place du 8 mai 1945
24/5/2011
B comme Ballast

Le ballast est le lit de pierres ou de graviers sur lequel repose une voie ferrée. Son rôle est de transmettre les efforts engendrés par le passage des rames au sol, sans que celui-ci ne se déforme par tassement. Son rôle est aussi de lier les traverses afin d'assurer une résistance aux différentes déformations particulièrement pour les éléments de voie soudés.
Le ballast arrive d'une carrière en Normandie situé à Chailloué, il est acheminé dans des sacs d'une tonne par camion au niveau du puits de ventilation du square de la République à Montrouge. Une grue télescopique présente dans l'emprise descend les sacs jusqu'au niveau du tunnel où une pelle les prend pour le amener au point de déchargement.

Au total, ce sont 15  000 tonnes de ballast qui seront installés dans le tunnel d'arrière gare entre l'arrière de la station Mairie de Montrouge et la place du 8 mai 45.

19/5/2011
A comme Appareil de voie

L'appareil de voie est un élément de la voie ferrée qui permet de guider les rames sur un itinéraire donné : bifurcations et croisements d'itinéraires.
En effet, le conducteur d'une rame n'a pas de maîtrise sur la direction prise par la rame : ce sont donc les appareils de voie qui l'assument de façon mécanique.

2/7/2009
Abécédaire

De A comme accessibilité à Z comme Zone de maintenance... Tout ce que vous souhaitez savoir sur le projet de prolongement de la ligne 4.

A comme
Accès publics
A comme
Accès pompiers
A comme Agent de proximité
A comme
Arrière-station

A comme Appareil de voie
A comme Ascenseurs
B comme Ballast
B comme BAM
C comme Cible

C comme Concessionnaires
C comme
Confortement de carrières
C comme
Conseil général des Hauts-de-Seine
 
E comme Emprise

E comme Etat
F comme
Financement
G comme Gain de temps
M comme
Montrouge
O comme Ouvrage de raccordement
O comme Ouvrage de ventilation
P comme Palissades
P comme
PDU (Plan de déplacements urbains)
P comme Poste d'épuisement
P comme Poste de redressement
P comme
Puits d'attaque
R comme Rame
R comme
RATP
R comme
Région Ile-de-France
S comme
STIF
T comme Terminus
T comme Tracé
T comme
Tunnel
Z comme Zone de maintenance 

15/6/2009
E comme Emprise

Une emprise est une zone de chantier, bien délimitée par des palissades, à l'intérieur de laquelle se réalisent des travaux. Pour le prolongement de la ligne 4, une dizaine d'emprises jalonnent le parcours.

10/6/2009
A comme Accès pompiers

Les accès pompiers sont prévus entre les stations de voyageurs de longueur supérieure à 800 mètres et dans le cul-de-sac de garage des trains.

10/6/2009
R comme Région Ile-de-France

Au service d'une amélioration de la mobilité et donc de la qualité de vie des milliers de Franciliens concernés, la Région Ile-de-France est le principal financeur du prolongement de la ligne 4. Elle y consacre 71,327 millions d'euros, soit 42 % du budget total.

10/6/2009
E comme Etat

L'Etat, qui développe les transports en commun en Ile-de-France, est co-signataire du Contrat de Plan Etat-Région  2000-2006 et du Contrat de Projets 2007-2013. A ce titre, il investit à hauteur de 40,6O1 millions d'euros (24% du total) dans le financement du prolongement de la ligne 4.

10/6/2009
R comme RATP

La Régie Autonome des Transports Parisiens (RATP), entreprise de service public, un des premiers transporteurs multimodaux du monde, travaille, en partenariat avec l'Etat, la Région Ile-de-France, le STIF et les collectivités locales sur une vingtaine de nouveaux projets, dont fait partie le prolongement de la ligne 4 qu'elle finance à hauteur de 27,981 millions d'euros (17% du total).

8/6/2009
M comme Montrouge

40 000 personnes habitant ou travaillant à Montrouge sont particulièrement concernés par le prolongement de la ligne 4. La Ville a investi 5,140 millions d'euros (3 % du budget total) dans le projet.

8/6/2009
T comme Terminus

Le nouveau terminus est situé à proximité directe de la Mairie de Montrouge et dispose de trois accès distribués sur 200 mètres du nord au sud, pour désservir efficacement la ville.
Conçue autour de deux voies de circulation du métro et de deux quais latéraux d'une longueur de 90 mètres permettant l'accueil des rames de 6 voitures, la station Mairie de Montrouge est équipée d'escaliers mécaniques, d'escaliers fixes et d'un ascenseur menant à l'accès principal.

3/6/2009
C comme Concessionnaires

Les concessionnaires sont les entreprises qui gèrent les réseaux existant enterrés, par exemple, les réseaux d'assainissement, d'eau, de gaz, d'électricité, de téléphone, d'éclairage de ville, de signalisation tricolore et de fibre optique.

3/6/2009
C comme Confortement de carrières

Le tracé du prolongement de la ligne 4 étant situé sur des zones d'anciennes carrières de calcaire exploitées jusqu'au début du XXème siècle, il est nécessaire de consolider les sous-sols. Pour ce faire, on utilise le procédé "à pied d'oeuvre", c'est à dire que l'on remplace les anciens piliers et remblais par des plots en béton.

3/6/2009
T comme Tracé

Pour rallier Montrouge, la ligne 4 démarre à l'extrémité des installations actuelles de la ligne à Porte d'Orléans.
Le tunnel plonge alors rapidement, passe sous le square du serment de Koufra puis sous le boulevard périphérique et continue dans Montrouge dans l'axe de l'avenue de la République.
La nouvelle station Mairie de Montrouge s'insère sous l'avenue de la République, entre la place de la Libération et la place du Général Leclerc

3/6/2009
R comme Rame

50 rames, ou trains, seront disponibles sur la ligne 4 prolongée, contre 49 actuellement. Chaque rame de 6 voitures roulera sur pneumatiques. Moderne, confortable, c'est un matériel rapide (70 km/h en vitesse de pointe) qui ne génère aucun bruit ni vibration perceptible en surface.
Début 2011, les rames seront remplacées par les trains MX89, plus modernes, articulés (pas de wagons fermés) qui circulent actuellement sur la ligne 1.

3/6/2009
P comme Puits d'attaque

Pour les travaux souterrains en ville, lorsqu'il y a peu de place, on creuse des puits à la verticale (de 15 à 20 mètres) pour accéder au tunnel. Sur le projet de prolongement, six puits ont été creusés : deux sous le square du Serment de Koufra, deux sous la future station de Mairie de Montrouge, un sous le square Verdier et un sous la Place du 8 mai 1945.

3/6/2009
C comme Conseil général des Hauts-de-Seine

Instance du département, le Conseil général des Hauts-de-Seine considère le développement des transports en commun comme une priorité.
Le prolongement de la ligne 4, financé à hauteur de 24,060 millions d'euros (14 % de l'ensemble) fait partie des cinq grands projets qu'il soutient.

3/6/2009
P comme Poste d'épuisement

Un poste, ou ouvrage d'épuisement est destiné à recueillir les eaux d'infiltration du tunnel pour les rejeter dans le réseau d'assainissement local, c'est le point le plus bas du prolongement.
Sur le tracé des travaux de la ligne 4, le poste d'épuisement se situe sur le Boulevard Romain Rolland.

3/6/2009
B comme BAM (Baie d'aération motorisée)

Une baie d'aération motorisée (BAM) est prévue à chaque extrémité de station. Normalement ouvertes afin de limiter les mouvements d'air liés à la circulation des trains, les BAM sont aussi munies d'un rideau de fermeture qui empêche la pénétration de l'air et de la fumée en cas de désenfumage.
Sur le tracé du prolongement, il en existe deux, une au niveau de la Mairie de Montrouge et une autre au niveau de l'accès sud de la station, (Place du Général Leclerc).

3/6/2009
A comme Agent de proximité

Sur tous les chantiers importants et durant plusieurs années, un agent de proximité est nommé par la RATP ?.
Son rôle est d'informer les riverains, les usagers, les commerçants, les entreprises, les associations et toute personne curieuse d'en savoir plus, sur tous les aspects du projet. L'agent de proximité assure les relations entre les chantiers et la vie du quartier. Vous pouvez le rencontrer dans le point d'information.
L'agent de proximité du prolongement de la ligne 4 est Dominique Josse.

3/6/2009
A comme Arrière-station

L'arrière station, située après le terminus, abrite les garages des rames en terminus réparties sur deux voies ainsi qu'une voie de fosse pour la maintenance de proximité.
Ce tunnel sera utilisé comme voie d'exploitation lorsque la ligne sera prolongée jusqu'à Bagneux.

<< page précédente | Accueil | page suivante>>